UNGGOY

Fiche technique

Univers_Grognard

UNGGOY, « Grognard »

Affiliation : COVENANTS
Classification : MONACHUS FRIGUS
Planète d'origine : BALAHO
Niveau technologique : NIVEAU D'ORIGINE 6/NIVEAU D'ADOPTION 2
Taille standard : ENTRE 138,4 ET 167 CM
Poids standard : ENTRE 112,6 ET 118 KG




PHYSIOLOGIE

Les Unggoys, appelés Grognards par les Humains, sont des bipèdes xéno-arthropodes trapus qui auraient évolué à partir de primates amphibies plus petits. Leur morphologie est très distincte de celle des autres bipèdes, et leurs pattes postérieures sont plus courtes, car mieux adaptées pour évoluer en terrain rocheux. Leurs bras immenses et disproportionnés sont parfaits pour la lutte et l’escalade, mais ils gênent leurs mouvements dans les couloirs étroits et les rendent maladroits avec les objets fragiles ou délicats. Un exosquelette rigide leur recouvre une grande partie des bras, des jambes et du dos. Ce squelette est muni de petites piques afin de décourager les nombreux prédateurs de Balaho. Le crâne des Unggoys se termine en un visage anguleux et osseux, aux yeux enfoncés, à la bouche petite et carnassière. De nombreux biologistes considèrent que l’espèce est dotée d’une intelligence limitée, mais cette interprétation est sans doute biaisée par le fait que l’Alliance covenante a choisi de reléguer les Unggoys à des tâches simples, voire de les utiliser comme chair à canon. On recense de nombreux exemples dans lesquels les Unggoys ont fait preuve d’une intelligence remarquable et se sont montrés pleins de ressources.

LA RÉVOLTE UNGGOY

L’épisode le plus notable dans l’histoire des Unggoys est leur rébellion contre l’Alliance covenante en 2462 EC. Dans les années qui précédèrent la révolte, les Kig-Yars durent partager leur habitat avec les Unggoys, dans les bas quartiers de Grande Bonté. Des Unggoys écrasèrent par mégarde plusieurs nids kig-yars dans les cantonnements surpeuplés, et les Kig-Yars y virent l’occasion de limiter la croissance démographique de leurs voisins. Des comploteurs kig-yars sabotèrent plusieurs distributeurs d’infusion unggoys, provoquant la stérilisation d’une grande partie de la population mâle de Grande Bonté. Cet événement est depuis connu sous le nom d’‘Incident des infusions’.

Les chefs san’shyuums ne parvinrent pas à résoudre le conflit larvé, et celui-ci se transforma en une rébellion de grande ampleur. La cruauté et la bravoure dont firent preuve les Unggoys surprirent leurs adversaires, et exigèrent la mise en œuvre de toute la force militaire de l’Alliance covenante ; un Arbiter dut même être nommé pour mettre fin à la révolte. Il dut ordonner la vitrification partielle de Balaho et menacer d’extermination l’espèce tout entière. Lorsque la vitrification commença, les Unggoys abandonnèrent rapidement la lutte, peu enclins à voir leur planète natale disparaître. La révolte prouva aux Sangheilis que les Unggoys étaient plus que de simples ouvriers, et qu’ils pouvaient avec profit être intégrés aux forces armées covenantes. Malgré les pertes énormes qu’elle causa dans leurs rangs, la rébellion changea à jamais le destin des Unggoys.

RÔLES AU SEIN DE L’ALLIANCE COVENANTE

Lorsque l’Alliance covenante découvrit Balaho en 2142 EC, la planète était vulnérable, et les Unggoys furent violemment convertis et réduits en esclavage. Même si leur statut s’améliora après la révolte unggoy, ils restèrent considérés comme la caste la plus basse dans la hiérarchie covenante. Ils constituaient toujours la première vague d’infanterie et étaient déployés en nombre pour s’acquitter de missions dangereuses. À la fin de la guerre entre les Humains et les Covenants, nombre d’entre eux restèrent liés à leurs commandants jiralhanaes ou sangheilis, tandis que d’autres retournèrent dans leur monde natal.

Précédent
YANME'E

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Halo 5 ?

2 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (3 évaluations | 0 critique)
5,3 / 10 - Moyen

3 joliens y jouent, 3 y ont joué.