Jiralhanae

Fiche technique

Univers_Brute

JIRALHANAE, « Brutes »

Affiliation : COVENANTS
Espèce : JIRALHANAE (BRUTES)
Classification : SERVUS FEROX
Planète d'origine : DOISAC
Niveau technologique : NIVEAU D'ORIGINE 4/NIVEAU D'ADOPTION 2
Taille standard : ENTRE 259 ET 280 CM
Poids standard : ENTRE 500 ET 680 KG



PHYSIOLOGIE

Les Jiralhanaes, appelés Brutes par les Humains, sont une espèce pensante au comportement grégaire et aux caractéristiques ursines. Sur leur planète natale, Doisac, l’évolution a engendré de nombreux prédateurs ; son environnement est comparable à celui de la Terre, et la gravité y est environ deux fois plus élevée. Ces conditions difficiles mais diverses ont contraint l’espèce à évoluer de l'état de sauvages arboricoles, agressifs et couverts de fourrure à celui de chasseurs en meute. Les Jiralhanaes sont dotés de glandes olfactives extrêmement sensibles, et leur force et leur vitesse prodigieuses leur permettent de retrouver rapidement leur proie, même dans des environnements inconnus. Leur épiderme est épais, résistant et velu ; habituellement de couleur marron ou noire, leur fourrure s’emmêle rapidement s’ils ne l’entretiennent pas. Leurs mains possèdent quatre doigts et leurs pattes ongulées en ont deux, se terminant en griffes.

SOCIOLOGIE

La société Jiralhanae est dominée par des clans patriarcaux, exerçant un pouvoir dictatorial classique sur les territoires qu'ils contrôlent. Les clans constituent la principale division de leur société, qui, à un plus haut niveau, s'organise en agrégats de clans, ou de " Skeins ", rassemblant des groupes aux intérêts communs. En général, un Skein est contrôlé par ses clans les plus puissants. Le chef de clan est le mâle dominant ; cette position est assez précaire, car elle peut être remise en cause en un instant si le mâle perd un combat. Les femelles sont strictement cantonnées à la maternité et à la sphère familiale ; elles ne prennent jamais part à un combat. 

LA PREMIÈRE IMMOLATION

Avant d’être associés à l’Alliance covenante, les Jiralhanaes connurent une guerre civile pendant plus d’une décennie. Elle ensanglanta leur planète et manqua de provoquer leur disparition. Les historiens ont baptisé cet épisode ‘Première Immolation’. Cet holocauste nucléaire eut une telle ampleur qu’il fit reculer de plusieurs siècles le niveau scientifique et technique de leur civilisation. La société jiralhanae a beau être morcelée en un grand nombre de clans assimilables à des meutes, presque tous les individus se trouvent dans l’une des deux principales divisions sociales, ou skeins : les Rh’tols ou les Vheiloths. Ces skeins sont foncièrement différents en termes de culture, de philosophie, et surtout de poursuite du pouvoir. Ils finirent par s’affronter lorsqu’un différend territorial prit une tournure violente. La guerre fut brève, mais ses conséquences bouleversèrent profondément la société jiralhanae. Ce furent les survivants des deux camps qui se dressèrent contre les Covenants, à leur arrivée.

RELIGION

Les Jiralhanaes suivaient une religion simple, fondée sur les cycles lunaires (les trois lunes de Doisac sont en effet toujours visibles à l’horizon). Lorsque les Jiralhanaes découvrirent la théologie forerunner, le fossé culturel entre les Rh’tols et les Vheiloths refit surface. Plus primitifs, les Rh’tols fondèrent leur croyance uniquement sur des raisons pratiques, liées à leur fascination aveugle pour le pouvoir. Cependant, les Vheiloths, aux mœurs plus complexes et historiquement beaucoup plus ouverts aux idées nouvelles, adoptèrent la philosophie covenante sans discussion, car elle expliquait les rouages de nombreux phénomènes. La friction culturelle résultant de cette adoption, exacerbée par les rivalités inhérentes à leur race, manqua de précipiter à nouveau les Jiralhanaes dans la guerre, mais cette fois-ci, les tensions furent contrôlées par des chefs covenants. Après la défaite de l’Alliance covenante, la plupart des Jiralhanaes survivants abandonnèrent ses croyances.

LE GRAND SCHISME

Quand le Grand Prophète de la Vérité accéda au pouvoir en 2525 EC, il perçut les premières divergences entre San’Shyuums et Sangheilis sur la manière de gérer la menace que représentait l’humanité. Les mains liées par le mensonge qui l’avait amené au pouvoir, il développa plusieurs plans qui devaient permettre le remplacement des Sangheilis par les Jiralhanaes, qu’il estimait plus contrôlables. Pendant son règne, un jeune Jiralhanae du nom de Tartarus, issu du skein Rh’tol, attira son attention. Au cours des premiers différends qui opposèrent son peuple aux Humains, Tartarus avait pris le pouvoir en tuant son oncle et en imposant son autorité à tout le skein. Le Grand Prophète de la Vérité travailla avec Tartarus dès le début de la guerre entre les Humains et les Covenants, mais ce fut seulement vers la fin du conflit qu’il le prépara à exercer de plus hautes fonctions militaires.

En 2552 EC, le Prophète de la Vérité crut que la campagne contre les Humains touchait à sa fin. Il tenta alors un coup audacieux pour asseoir son pouvoir et se débarrasser une bonne fois pour toutes de la menace sangheili : il arma Tartarus et le mit à la tête de tous les Jiralhanaes, qu’il retourna contre les naïfs commandants sangheilis. Le conflit qui en résultat fut plus tard connu sous le nom de Grand Schisme. Il divisa l’Alliance covenante en deux factions, obligeant finalement les Sangheilis à s’en détacher. Cependant, le résultat ne fut pas celui attendu par le Prophète de la Vérité. Un commandant sangheili connu sous le nom d’Arbiter émergea de ce chaos, conclut une alliance entre son peuple et l’humanité et tua de sa main Tartarus et le Prophète de la Vérité. C’est ainsi que fut détruit ce qui restait de l’Alliance covenante.

RÔLES DANS L’ALLIANCE COVENANTE

Lors de leur intégration au sein de la première Alliance covenante, les Jiralhanaes eurent de nombreuses missions, dont certaines prolongeaient simplement leurs rôles traditionnels au sein de leur société clanique ; tout cela fut formalisé au sein de l’Alliance. On leur confia des rôles de chefs, de capitaines, de stalkers, de lieutenants ou de mineurs, classés en un grand nombre de types en fonction de leur skein, de leur position hiérarchique et du moment de leur entrée dans l’histoire covenante, car ces rôles évoluèrent avec le temps. Depuis la chute de l’Alliance covenante en 2552, ces fonctions ont plus ou moins disparu, et de nombreuses Brutes sont retournés sur Doisac pour reprendre leur vie telle qu’elle était avant la fin de l’Alliance. Certains, cependant, ont choisi de rester subordonnés aux Élites.

Précédent
KIG-YAR

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Halo 5 ?

2 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (3 évaluations | 0 critique)
5,3 / 10 - Moyen

3 joliens y jouent, 3 y ont joué.