Halo Online s'annonce : sur PC, en ligne et distribué en free-to-play

Parallèlement aux titres phares de la licence sur consoles, « Halo Online » s'annonce sur PC, jouable exclusivement en ligne et distribué en free-to-play... à destination du marché russe. Le jeu prépare son bêta-test.

Halo Online s'annonce : sur PC, en ligne et distribué en free-to-play

Pour les (vieux) joueurs en ligne, « Halo Online » a longtemps fait référence à ce projet de MMO qui devait être conçu par feu Ensemble Studios (le même développeur appartenant à Microsoft qui signait les Age of Empire) et qui devait plonger le joueur dans un univers persistant inspiré de la licence Halo... On sait néanmoins que Microsoft a toujours entretenu des relations houleuses avec le MMO et ce Halo MMO était abandonné encore à l'état de prototype quand Ensemble fermait ses portes en 2008.

Aujourd'hui, le nom « Halo Online » ressurgit, porté cette fois par 343 Industries en partenariat avec Saber Interactive et Innova Systems (qu'on connait notamment pour être l'exploitant des MMO de NCsoft en Russie). Le trio a pour projet de développer un nouvel Halo, mais cette fois jouable sur PC et exclusivement en ligne, distribué en free-to-play et destiné uniquement au marché russe -- au moins dans un premier temps : le jeu est pensé pour les joueurs russes et selon le développeur, s'il devait être distribué ailleurs dans le monde, il devrait être adapté aux attentes spécifiques des joueurs locaux (mais on note quand même que l'annonce du développement du jeu est formulée en anglais, à destination d'un public international).
À ce stade, peu de détails sont communiqués sur le gameplay de ce Halo Online, mais il prend manifestement la forme d'un shooter online et laisse la part belle au PvP (il ne comptera pas de campagne narrative). ). À en croire les indiscrétions de Neogaf qui se fait l'écho de la présentation russe du jeu, ce Halo Online serait néanmoins articulé autour d'affrontements opposant quatre à seize joueurs, rivalisant grâce à des armes et pouvoirs, mais aussi des véhicules (le tout largement personnalisable), trouvés notamment en cours de partie sur les champs de batailles. Mais à la différence de ses aînés sur console, il sera ici possible d'impacter directement en jeu en équipant par exemple votre Spartan de botte lui permettant de courir plus vite, de sauter plus haut, ou encore de pièce d'armure améliorant la précision.

En attendant d'en apprendre un peu plus sur les mécaniques du jeu et son contenu, on sait les développeurs de jeux en ligne très prompts à décliner leurs licences phares dans le cadre de titres free-to-play sur les marchés porteurs ou émergents (souvent avec succès sur un plan commercial) : Activision s'est ainsi lancé à l'assaut de la Chine avec Call of Duty Online, Electronic Arts a séduit l'Asie et le Brésil avec FIFA Online, manifestement Microsoft entend miser aujourd'hui sur Halo pour appâter les joueurs russes (qu'on sait friands de jeux en ligne très compétitifs) avec ce Halo Online.
On jugera l'efficacité de la stratégie sur pièce le moment venu -- et manifestement assez rapidement puisqu'un bêta-test privé est d'ores et déjà prévu « plus tard au printemps », en Russie donc, suivi d'un lancement commercial en free-to-play dont la date sera déterminée par les retours des bêta-testeurs.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Halo Online ?

1 aime, 2 pas.
Note moyenne : (3 évaluations | 0 critique)
4,7 / 10 - Moyen